WeSpeke.com : Le réseau social de pratique des langues étrangères

WeSpeke.com : Le réseau social de pratique des langues étrangères

Le site WeSpeke.com met en avant un modèle d’apprentissage des langues et d’échange culturel innovant et gratuit qui allie réseau social, crowdsourcing, chat audio et/ou vidéo. Ce site est né de la rencontre entre le monde universitaire et l’entreprenariat. Les deux fondateurs ont souhaité créer une véritable plateforme pédagogique axée sur les nouvelles technologies de l’information ainsi qu’une communauté de pratique internationale.

WeSpeke, un réseau social éducatif global

WeSpeke est un site basé sur une communauté de pratique qui met en lien des professeurs, des écoles, des classes et des étudiants. Les cours et/ou échanges linguistiques peuvent être individuels ou collectifs. Les membres peuvent chercher et trouver des partenaires linguistiques en fonction de leurs centres d’intérêt et prévoir leur rencontre virtuelle en fonction de leur fuseau horaire. La dimension très internationale de la plateforme permet de créer un environnement propice à l’immersion linguistique.

Le fondateur du site Michael Elchik est un entrepreneur de Pittsburgh qui a voulu créer une autre façon d’apprendre des langues. Son co-fondateur Docteur Jaime Carbonell vient du monde universitaire. Les deux mondes ont toujours été intimement liés aux Etats-Unis mais c’est désormais une tendance mondiale.
Le milieu éducatif et la recherche universitaire travaillent en étroite collaboration avec les entreprises et notamment les start-ups qui créent des applications, jeux éducatifs open source. C’est ce que l’on appelle le secteur de l’EdTech, les nouvelles technologies au service de l’éducation et du savoir.

Le site permet principalement à des étudiants du monde entier de se mettre en relation avant, pendant et après leur voyage linguistique ou séjour d’études à l’étranger. Le bureau des échanges universitaires de l’Université de Pittsburgh, Pitt Study Abroad, a lié son site web à celui de WeSpeke afin de favoriser ces échanges et créer des liens entre étudiants à long terme.
Ces étudiants « citoyens du monde » sont appelés à devenir les
entrepreneurs de demain !